mercredi 7 mars 2007

Le ciel nous tombe sur la tête










Nous voilà en mars et nous n’avons toujours pas connu de périodes de froid significatives, nous passons de dépressions en dépressions, accumulant des mètres et des mètres d’eau.
Après deux années de sécheresse ici à Belle-île où nous manquions cruellement d’eau, voici que les barrages débordent, allez comprendre !! El Nino ! , Réchauffement climatique, que sais –je !






Cela pourrait bien changer la donne pour la pêche, les deux dernières années avaient connu des froids rigoureux en mars et tout avait été décalé d’un mois au moins : Bar, lieu, maquereau, et même la seiche que l’on pêche traditionnellement ici début septembre et n’a pas été vu avant début octobre.
La fraie pourrait bien être en avance ; apparemment les pélagiques et les bolincheurs n’ont pas trouvé leur compte : ils sont souvent l’hiver au sud de l’Ile de Sein, en décembre ils ne sont restés que quelques nuits, il ne faisait pas assez froid …
La saison va donc probablement se présenter différemment et pourrait débuter plus tôt, la température de l’eau devrait favoriser la croissance du poisson, à l’instar de ce qui se passe en Méditerranée
Espérons qu’il reste quelques poissons et si c’est le cas, nous devrions les voir à la côte plus tôt.
D’ici là, le marathon administratif continue : Centre de sécurité des Navires, service des Douanes, Médecin des gens de mer, Affaires Maritimes, Comptable, Avocat, Greffe du Tribunal de Commerce…
Tout se passe bien, mais il y a toujours des difficultés au départ….


1 commentaire:

éric a dit…

Ton bateau est-il à l'eau ?
Si oui, et si tu sors, raconte-nous ta première prise de la saison.
De l'avis de mon poissonnier, il y a peu de poisson en ce moment à Rungis. J'irai vérifier avec lui la semaine prochaine.
Ma cousine m'a fait un turbot à la cardamome. Extraordinaire ! Une préparation à l'étouffée avec ces graines asiatiques, de l'huile d'olive et de la sauce de soja. Accompagné d'un riz blanc, ce plat suivait quelques bouquets vivants cuits au wok avec du tabasco vert !
La famille sayet-bouhier embrasse toute la tribu
belliloise