samedi 16 janvier 2010

Le Lievre et la Bécasse, fable de J..

Rien ne sert de courir, il faut partir à point..

Car dans les airs et les sous-bois
la bécasse se hâte..

Dans les branches se faufile..

Se dévoile en passant dans un trou de lumière..

Pour mieux se recacher et se ré-envoler..

Et nous dévoiler ces magnifiques atours à l'ombre de sa remise...

Je l'avoue, j'ai pris une certaine liberté avec la fable de Jean de Lafontaine
le lièvre et la tortue.. avec toutes mes excuse pour l'auteur!


4 commentaires:

Thomas a dit…

Magiques clichés!

Thomas a dit…

Bonjour,
Je me suis permis de mettre votre blog en référence sur le mien!
J'espère que c'est ok pour vous. N'hésitez pas à me le dire si ce n'est pas le cas!

LE BLOG D'ARNAUD a dit…

Pas de pb Merci

Anonyme a dit…

Good Article